Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
People Z

JEAN-MARIE VAUCLIN - ZUT LES CHUTES

10 Août 2014 , Rédigé par Ringard Willycat Publié dans #HORREURS MUSICALES

JEAN-MARIE VAUCLIN - ZUT LES CHUTES

Il peut arriver que le monde des Horreurs Musicales croise celui des Nanars. Un petit crochet aujourd'hui vers cet acteur étonnant qu'est Jean-Marie Vauclin. Il faut vraiment être adepte des comédies franchouillardes à la Max Pécas pour le reconnaître.

Jean-Marie Vauclin était identifiable à ses lunettes rondes dont la couleur a évolué avec le temps ( la maturité ? ) et à ses rôles de débile voir pasdebolesque dans des nanars de plus ou moins haute facture.

Dans "Comment draguer tous les mecs" ( 1984 ), il interprète même le titre phare car Jean-Marie pouvait aussi chanter. Il est accompagné de Pétronille Moss, actrice qui est décrite dans Wikipédia comme une "sous-Balasko" ce qui ne laisse rien présager de bon.

Jean-Marie est toujours dans le circuit, je l'ai retrouvé sur Facebook. C'est ça aussi le patrimoine national à ne pas oublier.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

the 80s 15/12/2015 22:59

il etait figurant dans le clip video de chagrin d amour

JICOP 12/08/2014 17:45

J'adore " on n'est pas sorti de l'auberge " avec Jean Lefebvre , sans doute parce qu'il y avait la belle Olivia Dutron et Jean-Marie Vauclin était ... idiot comme d'habitude .
Que des must dans la filmographie du binoclard dont des " bidasses " en pagaille et un " bresiliennes du bois de Boulogne " qui fait saliver d'avance .
Chouette hommage qualité France .

Ringard Willycat 13/08/2014 15:48

ça sentait bon le camembert qui pue si je puis exprimer cette contradiction

Elton Jaune 11/08/2014 21:41

Je me rappelle de ce mec et de ses lunettes, j'avais presque pitié pour eux quand je regardais les nanrs à la Pécas.

ilker 11/08/2014 11:08

les comédies franchouillardes dont on se demande comment ils ont fait pour produire ça

Ringard Willycat 11/08/2014 21:57

oui faudrait aller regarder les producteurs, exercice intéressant à temps perdu. Je crois que Philippe Clair se produisait lui même.

jmespe 11/08/2014 21:51

autant pour moi !

là je ne sais pas ... n'est ce pas le "producteur" marqué dans le générique ?
et n'ai-je pas lu que max Pécas s'auto-produisait parfois ?

mais je ne suis pas sûr ...

Ringard Willycat 11/08/2014 21:35

la maîtrise des budgets tout simplement oui, la question est en fait qui a osé mettre l'argent !

jmespe 11/08/2014 20:28

bonsoir
..."comment ils ont fait pour produire ça"
c'est assez simple en fait:
- évitez de recruter des acteurs hors de prix ,
- prenez une équipe << 100personnes
- évitez les pays où les taxes diverses augmentent de 100% le prix du salaire
(comme par exemple la France de Mitterand et ses successeurs)

vous arrivez à un budget de qques centaines de milliers d'euros
c'est faisable
Je crois que JP Mocky avait conspué je ne sais plus qui, en disant que une scène (de chambre) de ce film coutait autant que un de ses film en entier.

Enfin dernier point, diffusez le film ainsi obtenu dans un pays qui n'a pas été éduqué à s'auto-haïr (mais cela aussi, Mitterand s'en est chargé)

cordialement

jmespe 10/08/2014 20:45

bonsoir, hé bien les grands esprits se rencontrent !!
j'ai regardé : "on n'est pas sorti de l'auberge" il y a 2 semaines !

superbe comédie avec des renault 5 et des téléphones d'époque .
il y a même Georges Beller et la pub "bonne maman"

cordialement

jmespe 11/08/2014 09:30

bonjour,
"il faut tenir le choc"
figurez vous que je le tiens très bien au point de préférer un max Pécas à ... un bond
qques jours après, F2 diffusait "007 demain ne meurt jamais"
Croyez-moi, c'est ce 2eme film qui me fût pénible à regarder :
-des scènes de mitrailles nombreuses et longues dans lesquelles bond n'est jamais touché
(les chinois devraient plutot s'acheter des arquebuses, ils viseraient mieux)
-une voiture blindée sur laquelle on tape à la masse et dont la peinture ne s'écaille pas

Bref pour moi , un bon film franchouillard est plus logique et rationnel qu'une amerloquerie

cordialement

Ringard Willycat 10/08/2014 20:50

très bon choix mais faut tenir le choc, il avait aissi fait un film de bidasses d'une horreur sans nom